Bienvenue dans la Collection HAL du laboratoire Microbiologie Environnement Digestif Santé (MEDIS - UMR 0454).

L’UMR MEDIS regroupe environ 80 personnes (titulaires, CDD, stagiaires) et résulte de la fusion de deux unités : l’UR Microbiologie de l’Inra Theix et l’unité CIDAM (Conception Ingénierie et Développement de l’Aliment et du Médicament) de l’université d’Auvergne. L’UMR MEDIS est localisée sur deux sites géographiques différents : l’Inra de Theix et le site des facultés de médecine et de pharmacie de Clermont-Fd.
La spécificité de l’UMR MEDIS : étudier les grandes fonctions du microbiote intestinal et leurs rôles dans la santé de l’Homme.

3 axes de recherches :

L’axe 1, Microbiote Intestinal et Métabolisme des Aliments et Xenobiotiques (MIMAX), caractérise les fonctions du microbiote en lien avec l’alimentation et la nutrition, notamment le rôle bénéfique de dégradation des fibres et des polyphénols ou délétère de métabolisation des composés méthylés et des xénobiotiques (polluants trouvés au niveau de l’alimentation : qu’il s’agisse de résidus de pesticides, d’autres polluants environnementaux ou issus des procédés de cuisson). Les bactéries et les archées sont au centre des études. Dans cet axe, le continuum de l’aliment aux fonctions du microbiote est principalement étudié.

L’axe 2, Pathogènes Alimentaires Zoonotiques (PAZ), est dédié aux pathologies infectieuses et au rôle de barrière du microbiote dans la chaîne alimentaire, à la fois au niveau de l’hôte (microbiote intestinal) et de l’aliment (flores technologiques). Les pathogènes principalement étudiés sont les Escherichia coli pathogènes intestinaux, en particulier entéro-hémorragiques, que l’on retrouve tout au long de la chaîne alimentaire. Présents chez le bovin (porteur sain), ils sont retrouvés au niveau des aliments (vecteurs), animaux ou végétaux, et peuvent finalement infecter l’Homme, induisant des pathologies sévères. Un des objectifs de l’unité est d’étudier les comportements et les capacités d’adaptations de ces pathogènes dans toute la chaîne alimentaire, et d’essayer d’en limiter les capacités de propagation à l’Homme.

L’axe 3 explore le dialogue entre le microbiote intestinal et l’hôte, dans le contexte de pathologies digestives fonctionnelles (ex syndrome de l’intestin irritable) ou infectieuses (E. coli) ou de pathologies extra-digestives (ex polyarthrite rhumatoïde). L’objectif des travaux est de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans le processus de la physiopathologie étudiée, et en particulier d’identifier le ou les métabolisme (s) microbiens intervenant dans ce dialogue. Des stratégies, combinant l’utilisation de probiotique ou pharmabiotique et des technologies de vectorisation gastrointestinale, permettant de rétablir les perturbations du microbiote et de son métabolisme sont également recherchées afin de pouvoir, à terme, proposer de nouvelles thérapies. Modèles : animaux à microbiote contrôlé (ou gnotobiotiques), systèmes artificiels digestifs mimant l’ensemble du tractus digestif, organes isolés, cohortes chez l’Homme (études cliniques).

Outils de caractérisation à haut débit des microbiotes avec la plateforme de capture de gènes par hybridation, le stockage et le traitement des données de séquençage au travers de la plateforme de bioinformatique AuBi -Auvergne bioInformatique- et du mésocentre et accès à la plateforme d’exploration du métabolisme (INRA Theix).

 

Rechercher dans la collection


Derniers dépôts


Consultation et citation

La propriété intellectuelle des documents déposés reste entièrement celle des auteurs. Les utilisateurs de HAL sont donc soumis aux règles du bon usage habituelles, dont le respect des travaux originaux et l'interdiction du pillage intellectuel.
Les documents peuvent être exploités à des fins d'enseignement et de recherche ; les utilisateurs s'engagent en revanche à indiquer la référence complète du document, indiquée sur la notice HAL de celui-ci.

 

Mentions légales

Les archives ouvertes de l'Université Clermont Auvergne ont été réalisées avec le concours du Centre pour la Communication Scientifique Directe, de l'Université Clermont Auvergne, et de la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Université Clermont Auvergne.

         Directeur : Pierre PEYRET

Directrice adjointe : Annick BERNALIER-DONADILLE

Coordonnées :

INRA - Site de Theix
INRA Centre de Recherche Clermont-Ferrand Theix
63122 SAINT-GENES-CHAMPANELLE
04 73 17 83 08

CBRV
BP 38
28, Place Henri Dunant
63001 CLERMONT-FERRAND
04 73 17 83 08

Documents avec texte intégral


Références bibliographiques


Politique des éditeurs

 
     

Consulter la politiques des éditeurs également sur

répartition par type de document


Nuage de mots-clés

 

Besoin d'aide ?

Consultez ou téléchargez nos guides :

Guide Pratique // Premiers pas dans HAL
Guide Pratique // Mieux comprendre l'Open Access et HAL

Pour toute information et aide au dépôt des publications dans HAL Clermont Auvergne, ou pour toute demande de formation, contactez nous :

Jessica LEYRIT
Administratrice HAL UCA - Bibliothèque Numérique
jessica.leyrit@uca.fr
04 73 40 55 44

Manuela ASSUNÇÃO DE CARVALHO
Correspondante HAL Santé - BU Santé
manuela.de_carvalho@uca.fr
04 73 17 83 07

 

logo BCU